SOS Racisme Partenaire de Quat'rues

jeudi 9 avril 2009

Dieudonné sera poursuivi pour avoir invité Faurisson sur scène

Dieudonné a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris, mercredi 8 avril, pour 'injures raciales' pour avoir remis, fin décembre sur la scène du Zénith, un 'prix de l'infréquentabilité' à l'historien Robert Faurisson, condamné à plusieurs reprises pour ses thèses négationnistes. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire le 29 décembre, quelques jours à peine après que l'humoriste a accueilli l'historien sur la scène du Zénith.

Au terme de l'enquête, le parquet de Paris a 'engagé des poursuites pénales à l'encontre de Dieudonné Mbala Mbala des chefs d'injures commises à l'encontre d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, en l'espèce des injures antisémites', explique une source judiciaire citée par l'AFP. Le procès aura lieu le 5 mai à 13 h 30, devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Plusieurs municipalités, comme Besançon, Caen ou Belfort, ont récemment annulé des spectacles de l'humoriste, qui compte présenter en Ile-de-France, une liste "anti-sioniste" aux élections européennes en raison de ses provocations. Le Monde

1 commentaire:

  1. S’il fallait faire un choix, quelle face du métissage devrions-nous sauver : l’angélisme stérile ou l’abomination extrémiste ?
    Pas d’alarmisme, n’ayez crainte, la troisième possibilité, celle de la nuance, du bon sens, de la majorité et de la moyenne prévaut sur tout positionnement de société.
    Quand l’espace politique devient le révélateur d’une construction morale articulée par une histoire parfois repentante, souvent sélective et un ressentiment ne différenciant pas l’intime de l’universel, on peut légitimement s’attendre à une guerre civile passive qui ne porte pas son nom.
    Faire des diagnostics c’est le sport national. Là où l’on cherche une raison idéologique on peut trouver des solutions pathologiques. Mais sous les projecteurs peu importe les victimes, seuls comptent les bénéfices.
    Quant à Dieudonné, qui il est n’est pas la question, ce qu’il est, voilà la réponse.
    La suite :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/03/22/16-mesures-mon-chargeur-est-surcharge-indigestion-d’integration/

    RépondreSupprimer